Nelle Bozier

Pourquoi je peins ? Certainement parce que je suis animée par cette pulsion universelle et singulière, inventée par l’homme, qui lui permet de laisser une trace de son éphémère passage dans le temps.

Il n’y a pas de message dans ma peinture, du moins , je ne le pense pas, mais seulement une mise en formes et en couleurs de mes émotions ponctuelles. L’inspiratrice privilégiée de ma peinture est sans hésitation, la Nature dans sa globalité: elle est pour moi unique et indivisible dans tout ce qui la compose.Cela inclus le sentiment ambigu que me procure , par son comportement vis à vis d’Elle , une de ses composantes: l’humain. Elle est à la fois l’objet de ma contemplation permanente, mon refuge et la source de mes questionnements métaphysiques. Je l’aime dans ce qu’elle offre de plus beau et montre de plus terrifiant.Transcrire les émotions qu’Elle suscite en moi me sont indicibles.

Sans doute, ceci explique le besoin que j’ai de prendre un pinceau et de la couleur pour « écrire » ce que je ne sais pas exprimer par les mots. Ces paroles informes, sorties spontanément de mon inconscient, sont parfois colorées, parfois
sombres , selon mon ressenti du moment. Si , dans un premier temps, j’ai beaucoup pratiqué le pastel figuratif, pour l’éclat de ses couleurs, la sensualité de son application et la précision de sa gestuelle libre de tout intermédiaire entre le
support et l’artiste, aujourd’hui, après l’huile , j’utilise l’acrylique pour une expression abstraite.

L’abstraction est un mode d’expression qui me permet d’être libérée de la vraisemblance et d’être plus spontanée dans la forme et intuitive dans la couleur. Cependant, j’éprouve parfois la nécessité de retrouver la contrainte du figuratif - car la possibilité de s’appuyer sur un cadre est rassurant - alors je reprends mes pastels et je pars m’installer sur le
motif !

Nelle Bozier- Mainguy

 
admin